Chauffage

Guide du Chauffage

Le chauffage des maisons des français est devenu une priorité. Dans ce guide, nous allons vous présenter les différentes solutions existantes, leurs avantages mais aussi leurs inconvénients.

Pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air est une solution innovante qui utilise les calories de l’air pour chauffer efficacement votre logement. En effet, ce type de pompe vous permet de diviser par 3 votre facture mensuelle de chauffage. Installer une pompe à chaleur air-air s’avère une solution rentable en quelques années, votre retour sur investissement étant assez rapide. Vous savez la bonne nouvelle ? Vous pouvez installer une telle pompe à chaleur air-eau à partir de seulement 1500€ et elle chauffera votre logement et votre eau chaude sanitaire !

Vos questions – Nos réponses

Le principe de fonctionnement d’une telle pompe à chaleur est assez simple. L’appareil va capter les calories qui sont présentes dans l’air extérieur. Grâce à elles, elle pourra chauffer votre logement. La pompe à chaleur est composée de deux unités. L’une récupère les calories de l’air et se trouve à l’extérieur. La seconde est à l’intérieur et diffuse dans votre logement la chaleur grâce à un ventilo-convecteur.

L’énergie gratuite existante dans l’air peut être utilisée grâce à une pompe à chaleur air-air. Grâce à elle vous payez seulement l’électricité nécessaire pour la circulation de ce fluide transportant les calories par la pompe à chaleur. Vos factures de chauffage seront divisées par 3 grâce à l’installation d’une telle pompe à chaleur.

Ces économies sur les factures vous permettent d’amortir cet investissement en seulement quelques années. Le prix d’une pompe à chaleur air-air va de 1.600 € à 2.800 € pour chaque unité intérieure installée.

Si votre PAC contient plus de 2 kg de fluide frigorigène, il faudra un entretien annuel. Pour assurer son bon fonctionnement, il faut que cet entretien soit effectué par un installateur qualifié. Vous pouvez d’ailleurs le prévoir dans un contrat d’entretien que vous souscrivez lors de son installation. Ainsi, vous saurez exactement à quoi vous attendre. En plus, nous vous recommandons un entretien régulier de dépoussiérage de l’unité extérieure afin d’allonger sa durée de vie. Bien entretenue, une telle pompe à chaleur air-air peut durer jusqu’à 20 ans.

Le montage d’une pompe à chaleur air-air est assez simple. Il suffit d’avoir un jardin ou une cour pour pouvoir installer son unité extérieure. Il faudrait choisir un emplacement qui permet de protéger du bruit vous-même ou le voisinage. Respectez donc une distance minimale, ne l’installez pas dans des angles ou des recoins qui renvoient ou amplifie le bruit. En plus, vous aurez besoin d’un emplacement pour installer les unités intérieures dans le logement. Les ventilo-convecteurs vont s’installer au-dessus des portes des chambres qu’il faut chauffer. La jonction entre les deux unités se fait par un circuit de fluide frigorigène.

Si vous inversez le mode de fonctionnement de votre pompe à chaleur air-air, elle est capable de produire de la fraîcheur. Ainsi, pendant l’été, elle fonctionne comme une climatisation en assurant la bonne température pour votre logement. Cette possibilité d’utilisation en toute saison et son faible coût font de la pompe à chaleur air-air une solution très intéressante pour votre maison.

Voici les principales caractéristiques qu’il faut connaître pour établir la performance d’une pompe à chaleur air-air :

  1. Le coefficient de performance (COP) représente combien de kWh de chaleur sont produits pour 1 kWh d’électricité consommée. Le COP d’une pompe à chaleur air-air est autour de 3. Donc, la consommation électrique d’une telle pompe est très petite.
  2. La puissance calorifique exprimée en kW représente la capacité de production de chaleur d’une pompe à chaleur. Une pompe à chaleur air-air a une puissance entre 5 et 20 kW.

Nous vous rappelons afin de vérifier votre éligibilité et définir les prochaines étapes, ensemble.

Pompe à chaleur air-eau

Une pompe à chaleur air-eau utilise l’énergie gratuite de l’air pour assurer le chauffage de votre logement, ainsi que la production d’eau chaude sanitaire. Voyons comment fonction cet solution innovante et efficace qui est rentabilisée en quelques années !

Vos questions – Nos réponses

La pompe à chaleur air-eau permet d’assurer aussi bien le chauffage que la production d’eau chaude nécessaire dans votre habitation. Son fonctionnement n’est pas compliqué. Composée d’une unité extérieure qui capte les calories de l’air, la pompe à chaleur les injecte directement dans le circuit de chauffage et d’eau chaude de votre maison, grâce aux unités intérieures installées.

Une pompe à chaleur est couplée souvent à un autre système de chauffage et constitue ainsi un complément de chauffage. Toutefois, il existe des modèles performants qui peuvent chauffer tous seuls une habitation sans autre chauffage si les températures extérieures ne sont pas rudes. Tout dépend donc de la région où se trouve votre logement.

Voici les avantages d’installer une pompe à chaleur air-eau :

  • économiser jusqu’à 1000€ par an sur vos factures d’énergie
  • bénéficier des aides de l’Etat pour réduire votre investissement
  • profiter d’un système de chauffage performant avec un bon rendement et une durée de vie d’environ 17 ans
  • adopter un chauffage écologique respectueux de l’environnement
  • c’est un équipement qui s’installe facilement chez vous

Pour installer une pompe à chaleur air-eau vous avez besoin de :

  • un jardin, une cour ou un mur de façade pour pouvoir installer l’unité extérieure de la pompe à chaleur
  • un circuit de chauffage central à eau qui sera connecté à l’unité intérieure

Il est recommandé de faire appel à un professionnel RGE pour installer une pompe à chaleur, pour pouvoir obtenir la garantie d’un bon fonctionnement de l’appareil, mais aussi bénéficier des aides de l’État et ainsi réduire le montant total de votre investissement.

Il faut entretenir annuellement les pompes à chaleur qui ont plus de 2 kilogrammes de fluide frigorigène. Cet entretien doit être réalisé par un installateur qualifié. Il peut figurer dans un contrat d’entretien signé lors de l’installation. Enfin, nous vous recommandons de dépoussiérer régulièrement l’unité extérieure pour lui assurer une plus longue durée de vie. En plus, cet entretien permet même d’accroître sa rentabilité. Et vous savez quoi ? Vous pouvez même bénéficier du réseau de 2000 professionnels qualifiés qui sont nos partenaires pour vos travaux !

Le prix d’une pompe à chaleur air-eau peut aller de 8 000€ à 16 000 € pour le modèle n’assurant pas l’eau chaude sanitaire, et entre 10 000 et 18000 € pour celui avec eau chaude sanitaire.

En plus d’être un appareil efficace, la pompe à chaleur représente un bon investissement. En plus, vous pouvez bénéficier de nombreuses aides financières mises en place par les pouvoirs publics. Ces aides ont pour but de vous encourager à adopter des solutions énergétiques plus écologiques, comme justement la pompe à chaleur air-eau. Voici les aides dont vous pourrez bénéficier :

  • Le CITE
  • La prime énergie
  • MaPrimeRénov’
  • L’ éco-prêt à taux zéro
  • TVA à 5,5%

Vous pouvez cumuler plusieurs aides et ainsi être en mesure d’amortir plus vite tout en diminuant le prix d’achat d’une pompe à chaleur.
Découvrez le témoignage d’un client qui a bénéficié de notre offre clé en main pour installer une telle pompe à chaleur. « J’ai fait une économie de presque 500€ grâce à un accompagnement professionnel et des conseils super utiles.”

Une pompe à chaleur air-eau capte des calories qui existent dans l’air et les transforme en chaleur en les pompant ensuite dans un circuit d’eau de chauffage central. Elle chauffe ainsi les radiateurs, mais aussi un plancher chauffant ou encore permet la production d’eau chaude sanitaire en fonction du modèle de pompe choisi. Les modèles les plus évolués sont capables de chauffer une habitation sans aucun chauffage d’appoint si les températures ne sont pas très froides.

Pompe à chaleur géothermique

Le principe du fonctionnement de la pompe à chaleur géothermique est d’utiliser l’énergie gratuite de la Terre pour chauffer un logement et assurer la production d’eau chaude. Cette pompe à chaleur est économe et performante, capable de diviser par 3 au moins votre facture de chauffage. Ces économies assurent un retour sur investissement en quelques années.

Vos questions – Nos réponses

La pompe à chaleur géothermique permet de chauffer votre logement et d’en produire l’eau chaude dont vous avez besoin. Le fonctionnement d’une telle pompe à chaleur est vraiment très ingénieux car grâce à ses capteurs installés dans le sol elle capte la chaleur de la Terre et la diffuse dans votre maison par les émetteurs de chaleur. Ces émetteurs peuvent être le plancher chauffant ou des radiateurs par un circuit de chauffage ou alors d’eau chaude.

Le crédit d’impôt vous permet d’amortir rapidement le prix d’achat de votre pompe à chaleur géothermique. Cet avantage fiscal de 30% accordé pour l’installation d’une pompe à chaleur dans votre logement est accessible à tout le monde. Ce crédit d’impôt est accordé sans conditions de ressources et présente l’avantage de réduire le coût global d’un tel investissement qui, en plus, est écologique.

Savez-vous que vous pouvez utiliser l’énergie gratuite de la Terre pour chauffer votre maison et ainsi réaliser d’importantes économies d’argent ? Eh bien, la pompe à chaleur géothermique est cet outil innovant qui vous permet de diviser vos factures de chauffage par 3 voire même 4. Pour seulement 1 kWh d’électricité consommée, la pompe à chaleur géothermique restitue 3 à 4  kWh. Ce sont justement ces économies qui vous permettront d’amortir rapidement votre investissement. En effet, le prix d’une pompe à chaleur varie de 20.000 € à 40.000 € et peut se rentabiliser en quelques années.

Si vous voulez utiliser cette extraordinaire énergie de Terre – la géothermie – il faut un réseau de captage qui est enterré dans le sol. En fonction du type de capteur choisi, vous aurez besoin d’une surface de jardin adaptée à l’installation du réseau. La pompe à chaleur géothermique peut se raccorder au circuit de chauffage central existant dans votre maison, mais aussi à un ballon d’eau chaude ou alors à des ventilo-convecteurs.

L’installation d’une telle pompe géothermique n’est pas si facile et donc doit être assurée par un professionnel. Ainsi, vous pourrez avoir la garantie d’un fonctionnement optimal de votre pompe à chaleur. En plus, faire appel à un professionnel agréé vous ouvre la possibilité de bénéficier de plusieurs aides proposées par le gouvernement.

Comme la plupart des pompes à chaleur, celle à chaleur géothermique doit être impérativement entretenue annuellement par un installateur qualifié. Cet entretien est souvent prévu dans le contrat d’entretien souscrit en même temps que l’installation. Pour l’entretien annuel, le professionnel effectue plusieurs contrôles nécessaires au bon fonctionnement de cette pompe à chaleur géothermique. La pression de l’appareil, son niveau d’eau sont des points de contrôle de cet entretien qui assure le bon fonctionnement de la pompe à chaleur tout en prolongeant sa durée de vie.

La pompe à chaleur géothermique fonctionne avec plusieurs types de capteurs. Chaque modèle a une installation spécifique et permet ainsi à la pompe à chaleur de s’adapter à tout type de maison. Trois modèles de captages sont utilisés en ce moment :
  • Le captage horizontal au sol : c’est le modèle le plus utilisé en France parce qu’il ne nécessite pas beaucoup de travaux. Les capteurs de ce type sont enterrés dans le sol à une profondeur de 0,6 m à 1m20 et ont besoin d’une grande surface de terrain. Le réseau de captage doit être égal au moins à 1,5 fois la surface qui doit être chauffée.
  • Le captage vertical au sol : ce type est recommandé pour les petites surfaces car les capteurs sont enfouis à une plus grande profondeur pour compenser. La profondeur peut aller jusqu’à 100 m. Ce captage est très efficace puisque les sondes utilisées sont moins sensibles aux variations de température à cause de la profondeur où se trouvent les capteurs. Le coût d’une telle pompe reste néanmoins plus conséquent car son installation nécessite des travaux plus importants.
  • Le captage vertical sur nappe phréatique : ce modèle est conseillé si vous avez une maison située au-dessus d’une nappe phréatique. C’est un système de captage particulièrement performant car la température de l’eau d’une telle nappe est comprise entre 8 et 12°C. Les pompes à chaleur eau-eau présentent un COP (Coefficient de Performance) de 5.
Voici les principales caractéristiques pour pouvoir évaluer la performance d’une pompe à chaleur géothermique :
  • Le coefficient de performance (COP) – il représente le nombre de kWh de chaleur qui sont produits pour 1 kWh d’électricité consommée. Le COP d’une pompe à chaleur géothermique est compris entre 3 et 4. Sa consommation électrique est vraiment faible.
  • La puissance calorifique (en kW) – elle représente la capacité de production de chaleur de la pompe à chaleur géothermique comprise généralement entre 5 et 20 kW.

Chaudière gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation présente l’avantage de réduire votre consommation de gaz jusqu’à 25%. En plus, le prix d’une telle chaudière est très raisonnable ce qui en fait un investissement durable intéressant. Grâce aux économies que vous réaliserez, mais aussi aux aides qui en réduisent le coût, l’installation d’une telle chaudière sera rentabilisée en maximum 6 ans.

Vos questions – Nos réponses

L’investissement dans une telle chaudière est très abordable. Comme vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt à 30% et aussi de la Prime Énergie, le prix de votre chaudière gaz à condensation sera finalement celui d’une chaudière gaz classique. Si vous y ajoutez les économies que vous réaliserez sur votre facture de chauffage (¼ en moins !) vous comprendrez vite que cela vaut le coup ! En plus, c’est un système de chauffage performant qui est très vite rentable.

Une chaudière à condensation installée dans votre maison vous assure le chauffage et l’eau chaude dont vous avez besoin. Son fonctionnement se base sur la combustion du gaz qui est produit pendant le processus de génération de la chaleur. La vraie innovation de la chaudière gaz consiste dans le fait qu’elle utilise la vapeur d’eau qui est contenue dans la fumée. En effet, une telle chaudière refroidit la fumée qu’elle produit jusqu’à sa transformation en liquide sa vapeur d’eau. De cette manière, elle récupère un maximum de chaleur en condensant justement cette vapeur d’eau. Son processus efficace lui permet de consommer moins de gaz : de 10% à 25% en moins pour produire la même quantité de chaleur. La température de retour dans le circuit de chauffage central doit être en dessous de 50°C.

Une chaudière à condensation est fortement recommandée si vous avez un circuit de chauffage central “à basse température” avec des radiateurs basse température. Le plancher chauffant assure même une température de retour moindre en assurant ainsi une maximisation du processus de condensation et par conséquent de l’économie d’énergie réalisée.

EnergiesFrancaises vous met à disposition un excellent outil gratuit pour pouvoir simuler l’installation d’une chaudière gaz à condensation dans votre habitation. En l’utilisant vous serez en mesure d’apprendre les économies que vous pourriez réaliser si vous décidez d’installer une telle chaudière chez vous. Votre type de chauffage actuel est pris en compte, mais aussi le circuit de chauffage et le volume des chambres à chauffer. En obtenant ces estimations chiffrées vous pourrez voir si cela vaut le coup d’installer une chaudière gaz à condensation.

L’installation d’une chaudière gaz à condensation n’est pas plus difficile que celle d’une chaudière au gaz classique. La seule différence est le conduit d’évacuation qu’il faut prévoir pour l’eau produite par la condensation et le conduit pour les fumées issus de l’extraction des produits du processus de combustion. Comme il s’agit d’un appareil qui fonctionne à base de gaz, il est conseillé de faire installer une telle chaudière par un professionnel par mesure de sécurité. En plus d’être sûr de son bon fonctionnement, vous pourrez même bénéficier des aides financières publiques pour amortir rapidement le coût de votre investissement.

Rien de plus simple : bénéficiez de notre réseau regroupant 2.000 partenaires. Notre société vous mettra en relation avec des professionnels qualifiés de votre région qui pourront installer votre chaudière et en assurer l’entretien.

Demandez vite un devis gratuit et sans engagement pour trouver un installateur qualifié pour votre chaudière gaz à condensation.
Pour pouvoir évaluer la performance d’une chaudière gaz à condensation, il faut prendre en compte ses caractéristiques techniques :
  • Le rendement global d’une chaudière exprimée en % représente en fait son efficacité. Le rendement (PCI) d’une chaudière à condensation peut aller de 105 à 110 %.
  • La puissance de la chaudière exprimée en kW représente sa capacité à produire de la chaleur. Ainsi, la chaudière gaz à condensation a une puissance comprise entre 5 et 25 kW en fonction du modèle qu’il faut choisir selon la taille de votre logement.
La combustion du gaz de votre chaudière gaz à condensation a besoin de rejeter les fumées produites pendant le processus. Ces fumées sont acides, ce qui fait qu’un conduit d’évacuation étanche est nécessaire pour les évacuer en toute sécurité. D’autre part, l’eau produite par la condensation de ces fumées est également acide et doit être aussi évacuée via un conduit résistant à la corrosion. Ce conduit est généralement en PVC et connecté à l’évacuation des eaux usées, mais les condensats sont suffisamment dilués par les eaux usées afin d’éviter la corrosion du conduit en fonte ou en ciment qui existe dans votre logement.

Vous comprenez maintenant pourquoi il vaut mieux faire installer une chaudière à gaz par un professionnel !

La chaudière gaz basse température présente l’avantage de faire jusqu’à 15% d’économies d’énergie par rapport à une chaudière à gaz classique. En plus, installer une telle chaudière est assez facile par un professionnel, ne nécessitant pas trop de travaux et permettant de profiter tout de suite d’un moyen de se chauffer qui soit économe en énergie. Son fonctionnement est très simple et vous allez vite la prendre en main.

La chaudière gaz basse température permet de générer de la chaleur tout en faisant des économies en énergie grâce un excellent rendement. Son fonctionnement ressemble à celui d’une chaudière à gaz classique : elle brûle du gaz pour produire de la chaleur. Celle-ci permet de chauffer un réseau de chauffage et pour certains modèles l’eau chaude sanitaire. Tout dépend de ce dont vous avez besoin !

Si vous avez peur que le changement de votre chaudière actuelle par une chaudière gaz basse température est trop compliqué, rassurez-vous : ce n’est pas le cas ! Si vous avez déjà un circuit de chauffage central, alors l’installation est simple et rapide. Le circuit de chauffage central peut être constitué de radiateurs, mais aussi d’un plancher chauffant.

Mais pourquoi changer de chaudière à gaz ? Parce que c’est un système performant et économe en énergie et vous pourrez ainsi faire de grandes économies !

Le coût d’installation d’une telle chaudière gaz basse température et le prix de son combustible qui est encore bon marché permet à ce type de chaudière de rivaliser avec d’autres générateurs de chaleur, et même ceux à énergies renouvelables qui ont un coût bien plus important pour le moment. La chaudière gaz basse température a un prix plus abordable que celle à condensation.

Si vous avez l’âme écologique, sachez que la chaudière à gaz basse température est plus performante et économe en énergie. En plus, elle permet de réduire vos émissions de CO2 dans l’atmosphère par rapport à une chaudière à gaz classique.

Pour bien choisir votre chaudière gaz basse température il faut que sa puissance soit dimensionnée en fonction de votre habitation et que son rendement de combustion soit élevé. Plus le pourcentage de son rendement est élevé plus la chaudière est performante. Ainsi, le rendement de combustion d’une telle chaudière gaz basse température peut atteindre 91%.

Nous vous rappelons afin de vérifier votre éligibilité et définir les prochaines étapes, ensemble.

Chaudière à granulés de bois

L’installation d’une chaudière à granulés de bois ou chaudière à pellets représente une solution économique pour réduire vos factures de chauffage. En plus d’une économie allant jusqu’à 30% vous pourrez l’amortir assez rapidement car le bois est actuellement l’énergie de chauffage la moins chère existante sur le marché. Le coût faible de ce combustible vous permettra de rentabiliser rapidement votre chaudière à granulés de bois. Sur cette page vous allez tout apprendre sur ce modèle de chaudière afin de prendre la bonne décision : l’adopter ou non pour votre habitation !

Vos questions – Nos réponses

Le chauffage grâce à une chaudière à base de granulés de bois est une solution très intéressante du point de vue économique. Une telle chaudière à pellets vous permet en fait de réduire jusqu’à 30% les factures de chauffage. C’est quand même pas mal, non ? En plus, le bois reste encore le combustible le moins cher qui existe sur le marché. Vous constaterez assez vite que votre chaudière à granulés de bois vous permettra de bénéficier d’un chauffage peu coûteux et efficace. C’est pour cette raison, qu’il vaut mieux bien réflechir avant de choisir votre modèle de chaudière.


Il est vrai que le prix d’une chaudière à pellets représente un véritable investissement. Comprise entre 10 000 et 20 000 €, l’installation d’un tel équipement peut paraître hors d’atteinte. Mais détrompez-vous, il y a plusieurs aides financières publiques qui vous permettent d’en réduire ce coût, comme par exemple MaPrimeRénov’, mais aussi plusieurs dispositifs financiers de l’Anah. Ajoutez à cela les économies que vous allez pouvoir faire avec votre chaudière et vous verrez qu’un tel investissement se rentabilise en maximum une dizaine d’années.

Une chaudière à granulés de bois fonctionne de manière similaire à une chaudière à fioul. La chaudière brûle un combustible pour produire de la chaleur. Dans notre cas, ce combustible est constitué de granulés de bois. La chaleur produite est distribuée par le circuit de chauffage central dans votre habitation. Il est possible aussi de relier une telle chaudière à un ballon d’eau chaude et ainsi assurer la production d’eau chaude dont vous avez besoin pour votre maison.

Votre chaudière à pellets est prévue avec un réservoir de granulés de bois, qui s’appelle ”silo de stockage” et qui permet son alimentation en continu. Ce silo doit être installé près de votre chaudière afin de pouvoir la remplir régulièrement.

Pour vous faciliter grandement la vie, ce silo peut contenir le combustible nécessaire pour toute une année. De cette manière vous n’aurez même pas à vous soucier de son alimentation. C’est quand même super, non ? En plus, les granulés existent en sacs ou peuvent vous être livrés en vrac par un camion.
L’installation d’une chaudière à pellets nécessite seulement un circuit de chauffage central dans votre maison. Autant vous dire que c’est la plus simple chaudière à installer. Si vous avez déjà une chaudière, peu importe son combustible fioul ou gaz, alors il suffit simplement de raccorder votre nouvelle chaudière à granulés en bois au circuit déjà existant. Simple, n’est-ce pas ?

Toutefois, il est conseillé de faire appel à un professionnel même si son installation est simple. Il pourra non seulement faire une installation en toute sécurité, mais assurera les réglages nécessaires pour un fonctionnement optimal de votre nouvelle chaudière. En plus, si vous êtes satisfait de son travail, vous pourrez profiter de convenir avec cet artisan d’un contrat de maintenance. Sachez que si vous demandez à un artisan agréé RGE alors vous remplirez en même temps une des conditions d’éligibilité pour bénéficier des différentes aides mises en place par le gouvernement pour encourager la transition énergétique.
Voici les principales caractéristiques que vous devez connaître pour savoir la performance d’une chaudière à pellets :
  • Le rendement global exprimé en % qui mesure en fait son efficacité. Les chaudières à pellets ont un rendement moyen qui est compris entre 75 et 90 %.
  • La puissance exprimée en kW représente en fait sa capacité à produire de la chaleur. La puissance d’une telle est comprise entre 10 et 30 kW.

Radiateur Électrique à inertie

Le chauffage électrique est une solution très utilisée dans notre pays. En utilisant des radiateurs à inertie et en ayant une bonne isolation vous pourrez faire des économies d’énergie. En plus le coût de l’investissement n’est pas très élevé. La réactivité de chauffe de ce type de radiateur et sa longue diffusion assurent un confort optimal dans votre logement.

Vos questions – Nos réponses

L’installation des radiateurs électriques à inertie est assez facile et vous pouvez le faire vous-même. Il vaut mieux installer aussi un programmateur de chauffage afin de vous permettre de faire des économies en chauffant seulement à certaines heures.

Si vous voulez découvrir combien d’économies vous pouvez faire grâce à votre système de chauffage, d’isolation mais aussi à l’énergie renouvelable, réalisez votre bilan énergétique gratuit et sans aucun engagement, remplissez le formulaire plus bas afin que nos équipes puissent étudier votre dossier et revenir vers vous avec toutes les informations nécessaires.

L’installation d’un ou de plusieurs radiateurs électriques à inertie dans votre logement vous permettra de faire des économies. L’investissement de départ est assez faible et les économies d’énergie réalisées peuvent être encore plus grandes si vous associez ce chauffage à une isolation performante de votre habitation.

L’installation d’un ou de plusieurs radiateurs électriques à inertie dans votre logement vous permettra probablement de faire des économies. L’investissement de départ est assez faible et les économies d’énergie réalisées peuvent être encore plus grandes si vous associez ce chauffage à une isolation performante de votre habitation.

Le radiateur électrique à inertie n’est pas simplement un chauffage d’appoint. Esthétique, ce type de radiateur permet de réaliser d’importantes économies d’énergie sans dépendre d’un facteur extérieur et sans nécessiter un circuit de chauffage central pré-installé dans votre logement.

Le radiateur électrique à inertie est un radiateur fonctionnant à l’électricité et qui, en outre, a l’avantage d’avoir une importante inertie. Cette capacité à produire de la chaleur longtemps après que sa résistance s’est arrêtée de fonctionner se fait soit grâce à son liquide caloporteur soit par le matériau dont il est constitué – fonte, céramique ou autre conducteur efficace. Ce système de chauffage est très efficace surtout si votre logement a une bonne isolation thermique. Sinon, c’est l’excellente occasion de booster la transition écologique de votre habitation en faisant appel à nos experts !